Ce jardin est parti ... de rien ! Sur ce terrain de 37 ares, il n'y avait que des ronces, des arbres en rangs serrés ; certains sapins mesuraient plus de 30 mètres de haut !
Nous avons cependant été séduits par cet environnement privilégié et nous avons vite réalisé que la colline boisée qui jouxtait la propriété, formerait un merveilleux arrière-plan pour le jardin que je souhaitais réaliser.
La particularité des Pins Noirs réside dans les ambiances très contrastées qui se côtoient au jardin : rocaille sèche sous la pinède, mais aussi massifs verdoyants dans la fraîcheur du sous-bois.



lundi 24 juin 2013

Roses résistantes à la pluie



J'allais me décider à publier un petit billet sur les roses quand j'ai découvert celui de Marie-Claude (un p'tit coin de nature) : le Club des Cinq roses résistantes à la pluie.

Je crois bien que je vais pouvoir faire d'une pierre deux coups ; parmi les rosiers que j'ai photographiés, il y en a bien cinq qui feront l'affaire !  Et je les ai choisis en blanc ou jaune doux.

Commençons par un rosier issu d'une bouture offerte par Blandine du jardin de Berthille.



Un inconnu jusqu'à ces derniers jours mais il semble que Blandine lui ait trouvé son petit nom en l'identifiant comme Rosa "multiflora inermis". Ce rosier en a, en effet,  toutes les spécificités. Comme son nom le laisse entendre, il est facile à palisser.


Voici maintenant l'incontournable "Ghislaine de Féligonde" qui cette année encore s'écroule sous le poids des bouquets. Et même si on le voit partout, il me semblerait difficile de m'en passer.



Et maintenant,  "Leverkusen". Jaune pâle à l'éclosion, la fleur s'éclaircit en s'ouvrant.



Ses fleurs tiennent bien aux intempéries. Mais on ne peut pas avoir toutes les qualités : ses feuilles se tachent chaque année quoiqu'il advienne. Une amie a le même problème avec lui. Serait-ce un valétudinaire ?

Waterloo de Louis Lens... un grimpant impeccable, aux bouquets fournis de petites fleurs ravissantes. Il a toutes les qualités que l'on souhaite voir dans un rosier :  très florifère et remontant, résistant bien aux intempéries et aux maladies.


Madame Hardy  nous enchante depuis trois semaines avec ses pétales chiffonnés autour d'un petit oeil vert. Celle-ci, je ne l'ai jamais photographiée autrement que sous la pluie ! La belle se laisse désirer puisqu'elle n'a qu'une unique floraison.



D'autres rosiers du jardin, plus colorés, sont parfaitement résistants aux intempéries mais j'en laisse un peu pour les autres jardinautes !




25 commentaires:

Berthille a dit…

Pfiouuu... ils ont bien grandi les morceaux de branche envoyés par la poste il y a deux (ou trois) ans. C'est vrai que la pluie ne le perturbe en rien, il faut dire que les pétales sont si petits qu'il n'y a pas grand chose à abîmer ;-)

J'aime bien 'Waterloo'. Avec une telle densité de fleurs, il réussit à bien résister à la pluie ?
Il est parfumé ?

Kristin a dit…

Quelle jolie série!! A part Ghislaine je n'en connaissais aucun mais le premier est vraiment très beau et tentant.

Sylvaine a dit…

Avec le temps pluvieux que nous avons au printemps depuis quelques années, c'est un critère qui devient précieux, autant que la résistance aux maladies !
J'ai aussi quelques rosiers attaqués tous les ans par le marsonia. Je ne fais rien, j'ai l'impression que cela ne sert à rien et en plus, cela ne semble pas perturber beaucoup le rosier.
Bisous et bonne journée

Anonyme a dit…

bonjour
oui avec cette pluie pas simple d'avoir des fleurs!!! surtout des roses, mais c'est un temps idéal pour nos jardins! bien que un peu de soleil c'est quand même bien agréable....a+
mp

Gine a dit…

Malgré son feuillage, je trouve ce Leverkusen splendide!

Le Jardin de Chêneland a dit…

Tous les rosiers présentés ce jour donnent une floraison formidable,je découvre Waterloo qui ressemble effectivement à Guirlande d'amour.A mon avis, cette année les rosiers ont tardé à fleurir, mais les fleurissement de chacun d'eux est de belle qualité.
Belle soirée jocelyne

Fenêtre sur notre jardin a dit…

J'aime bien le rosier jaune pâle, couleur reposante au jardin. Bonne semaine.

Catherine a dit…

Blandine, je confirme pour Waterloo : que des qualités.
J'ai lu quelque part que Rosa multiflora inermis appréciait les terres acides. Ca explique peut-être pourquoi il est si content ici !
Bonne soirée.

Catherine a dit…

Kristin, bonsoir. J'ai volontairement groupé ces rosiers aux tons doux, et qui sont en effet reposants.

Catherine a dit…

Sylvaine, certaines obtentions sont en effet plus sensibles que d'autres. Quand j'en ai le temps (ou si la météo est favorable !) je pulvérise du purin de prêle. Sinon un bon nettoyage en fin de saison et une coupe assez courte au printemps suivant et voilà tout.
Je te souhaite un bon mercredi.
Bisous

Catherine a dit…

Marie-Pierre, il ne fait quand même pas bien chaud le matin. Et même si le problème de l'arrosage ne se pose pas, le potager aimerait un peu de soleil et de chaleur tout de même.

Catherine a dit…

Gine, je suis de ton avis pour Leverkusen et c'est bien pour cela qu'il trouve grâce à mes yeux.

Catherine a dit…

Jocelyne, c'est Francia Thauvin qui m'a conseillé Waterloo en remplacement de Guirlande d'Amour. Et je suis tout à fait satisfaite : c'est un très bon rosier.
Bonne soirée à toi aussi.
Bises

Catherine a dit…

Josée, c'est vrai, ces jaunes doux sont reposants.
A bientôt !

Marcel a dit…

Voilà un thème qui revient sur pas mal de blogs de "l'Ouest" : la pluie ! Et tout le monde est un peu crédule que moi, ici à "l'Est", parfois je pleure pour en avoir. C'est vrai que moi même j'ai été étonné de découvrir le climat de la Hongrie, continental sec avec des printemps et des étés très ensoleillés, parfois trop comme la semaine passée avec 36/38° mais je ne vais pas me plaindre quand je vois les températures en Belgique ou en France. Je dois dire aussi que hier et aujourd'hui nous n'avons que 20° en attendant une remontée vers les 28/29°. Mais tu as raison en présentant ces rosiers résistants à la pluie, cela devrait intéresser plus d'un, en tout cas ils sont bien attrayants.

Marie-Claude a dit…

Ils sont tous très beaux et j'en découvre trois, je te mets sur mon post !
Bises
MC

valerie a dit…

je ne connaissais pas waterloo, il m'impressionne, merci pour la découvert

Lydie a dit…

ha ce Ghislaine de Féligonde ! c'est du français ça madame du solide ! Si je pouvais je l'adopterais aussi :) Et Mme Hardy me plait beaucoup !
je crois que cette année je vais avoir pas mal de rosier atteind par le marsonia... mais bon avec ce temps pourri il ne faut pas s'étonner.
Bonne journée
Bises
Lydie

Marie-Noëlle a dit…

Aucun souci avec les "Rugosa" increvable ici et pourtant, ce n'est franchement pas une terre à rosiers.
Un peu de marsonia cette année dû à la pluie sur les plus fragiles, en général des hybrides de thé mais je m'attendais à pire.
je m'attarde plus sur les résistants au vent puisqu'il est quasiment omniprésent dans ma région.
La palme revient à Mme Alfred Carrière qui ne perd pas un pétale et qui est pourtant planté sur une arche en plein vent. Jamais malade non plus d'ailleurs !!
Mais je ne suis pas une référence en matière de rosiers ... lol
Bises

Catherine a dit…

Marcel, bonjour.
Il y a pas mal d'années, je me suis rendue en Pologne où j'ai été moi aussi étonnée de la chaleur estivale.
L'Est de la France a un climat continental froid l'hiver et sec l'été. Mais il est rare de renontrer un printemps aussi pluvieux.
Après quelques jours de chaleur le potager est enfin démarré et en fin de compte, plutôt en bonne forme. Si ce n'est que les récoltes ne seront pas précoces.
Bonne fin de semaine.

Catherine a dit…

Marie-Claude, merci !

Catherine a dit…

Valérie, Waterloo est un rosier que l'on rencontre peu souvent. Il a pourtant bien des qualités. A découvrir donc.

Catherine a dit…

Lydie, mon Kathleen Harrop ne faillira pas à sa réputation cette année. C'est la première fois où je le vois avec des taches noires (bien qu'on le dit un peu délicat). Leverkusen : c'est un habitué. Pour les autres, attendons et croisons les doigts.
Pour l'instant mes tomates sont en grande forme. Pourvu que ça dure !
Bises.

Catherine a dit…

Marie-Noëlle, Mme Alfred Carrère est une valeur sûre et ça se vérifie encore une fois dans ton jardin.Tu dis que tu n'es pas une référence en matière de rosier mais ceux que tu nous montres s'en sortent très bien dans ta Terre de bruyère. De toute façon, il faut bien s'adapter au terrain. En H. de thé j'ai Aloha et C. Testout qui se comportent vraiment très bien. Je ne plante pas de Thé en raison du climat. Mais on m'a offert Général Schablikine qui prospère tout doucement (c'était une gageure de le planter celui-là).
Pour la météo c'est couci-couça et pas bien chaud tout de même...
Je te souhaite une bonne fin de semaine.
Bises

camille a dit…

waterloo me semble bien interessant !les autres je les connais !